Jeunes reporters des arts, des sciences et de l’environnement

Invitée par  le professeur de Sciences du lycée d’une de mes filles, j’ai découvert cette exposition avec grand intérêt. L’expo Jeunes reporters des arts , des sciences et de l’environnement est je trouve, un beau projet qui permet non seulement aux élèves de montrer ce dont ils sont capables mais aussi de les sensibiliser à différents métiers.

 

Qu’est ce que c’est que JRASE ?

 

Pour commencer voici la définition de cette exposition :

Le projet de l’exposition Jeunes Reporters des Arts, des Sciences et de l’Environnement est à l’initiative du rectorat, de l’inspection académique du Finistère et se trouve organisé chaque année par Océanopolis. Fondé sur une approche pluridisciplinaire, où le volet artistique et culturel occupe une place prépondérante, le projet contribue à l’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, constituant un pont entre le raisonnement scientifique et l’approche sensible des oeuvres artistiques pour les élèves des classes de moyenne section au master 2 .

 

Comment se mettent en place les projets?

 

La problèmatique choisie, l’œuvre et les modalités de restitution sont évoquées avec l’équipe pédagogique chargée de suivre le projet pour en vérifier la faisabilité et l’adéquation avec l’exposition. Des conseils sont apportés aux enseignants. Un scientifique intervient ensuite dans la ou les classes en fonction de la thématique choisie.

Plus précisément, les travaux des élèves doivent mettre en lumière les liens existant entre les arts, la biodiversité et le monde maritime. Selon leur niveau scolaire ils peuvent opter pour :

  • Des œuvres plastiques,
  • Un journal de presse écrite,
  • Un blog,
  • Un documentaire ou un récit,
  • Un album illustré
  • Une pièce de théâtre,
  • Des productions sonores…et bien d’autres

La restitution orale des travaux des élèves c’est déroulé cette année la dernière semaine de Mai.

 

Les objectifs de cette exposition

 

Ils sont nombreux et variés selon les niveaux scolaires concernés.

De l’initiation à l’histoire des arts à la prise de conscience de la fragilité des écosystèmes marins en passant par la découverte de la biodiversité marine à partir d’exemples pris dans les mers et les océans du monde ou encore établir des liens entre les arts et la science. Les jeunes reporters des arts, des sciences et de l’environnement ont donc de la matière pour créer de beaux projets.

 

Quelques projets de l’édition 2018

 

Quelques projets ont retenus mon attention lors de cette année pour la qualité du travail fourni par les élèves.

Projet du Lycée de ma fille (lien vidéo)

 

Pour conclure

Cette exposition a lieu tous les ans et je trouve qu’il est vraiment interressant pour les élèves d’y participer  et pour les parents d’aller voir tous ces projets. Par ailleurs cela fait aussi une occasion de sortie ! Cette année une classe de la Guyane a même participé, motivez vos profs, instits et autres et inscrivez vous pour la prochaine édition des jeunes reporters des arts, des sciences et de l’environnement !

 

 

 

 

 

 

A lire aussi notre article sur Oceanopolis .

 

 

 

Leave a Comment