Le pays du père noël , la Laponie

Nous vous proposons une carte postale venue du grand nord ! Le pays du père noël , la Laponie. On a tous déjà rêvé de rencontrer le père noël et ses rennes. Certains l’ont fait  et nous donne l’envie d’y aller à notre tour .  C’est un endroit merveilleux où règne vraiment une ambiance magique et hors du temps.

Le pays du père noël , la Laponie c’est où?

C’est bien beau de parler de la Laponie mais où est ce donc? On nous parle du grand Nord , ok , mais le grand nord justement c’est grand ! Voici une petite carte pour mieux situer la maison du père noël. et entrer dans le vif du sujet. C’est une région Finlandaise et non pas un pays.

Maintenant qu’on comprends un peu mieux où se trouve cet endroit , en route !

Là où le rêve prend vie.

La Laponie finlandaise ressemble en tous points à nos rêves d’enfant de paradis hivernal. Avec ses 190 000 rennes, son père noël, ses 749 monts enneigés et ses aurores boréales elle a tout pour nous mettre dans l’ambiance féerique.

Il faut savoir que la Finlande est l’un des endroits du monde les plus propices à l’observation de ces phénomènes lumineux, puisqu’ils se produisent près de 200 nuits par an en Laponie finlandaise.

Rencontre avec les habitants

Installés dans les régions les plus au nord de la Finlande, de la Norvège et de la Suède, mais aussi dans le nord-ouest de la Russie, les Samis sont le seul peuple indigène encore présent sur le territoire de l’Union européenne. Leur population s’élève à 6000 habitants en Finlande, où la protection de leur langue et de leur culture menacées d’extinction est assurée par le Parlement sami, une institution autonome siégeant à Inari. Presque inhabitée, couverte d’immenses zones sauvages, Le pays du père noël, la Laponie possède des habitants chaleureux malgré la froideur ambiante.

Avec ses 180 000 habitants la nature y prend ses droits.

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, les Lapons ne se déplacent pas en traîneau mais en motoneige ce qui leur permet un accès rapide (et sûr) aux forêts, aux rivières et aux lacs. Il faut donc s’ôter de l’idée que les Lapons sont un peuple arriéré vivant de manière ancestrale. Bien au contraire, leur isolement les a incités à se tourner vers les nouvelles technologies telles qu’ Internet ou le téléphone portable qui leur permettent de rester en contact entre eux.

Les habitants aiment les feux et les saucisses !

On trouve par conséquent des petit abris avec emplacement pour le feu et du bois dans pas mal d’endroit sympas plus ou moins proche du centre ville (pensez aux allumettes et aux saucisses).

 

La gastronomie dans la région

Ici il y a peu de magasins. Inutile d’essayer de comparer les prix, il y a souvent un supermarché par village et encore. C’est selon la taille de la commune. Les habitants consomment beaucoup de légumes racines : navet, rutabaga, carotte, betterave, et bien sûr la pomme de terre. En purée, en soupe ou encore en gratin, on peut les cuisiner vraiment sous différentes formes.

Les légumes c’est bien mais que mange t-on d’autre?

Côté poissons, on trouve plutôt l’omble chevalier, qui ressemble à s’y méprendre à un saumon. Il vit en eau douce et on le pêche énormément dans les lacs . On trouve également différents poissons à chair blanche comme la perche ou  le cabillaud. Le poisson est consommé sous toutes les formes : fumés, marinés, fermentés. Le king crab est aussi une spécialité locale. C’est un crabe géant à la chair délicieuse. Côté viandes on y déguste du renne bien sûr, des boulettes de viande et des saucisses de toutes sortes. Le petit déjeuner est salé, avec des oeufs, du fromage du pain.

Ce qu’on trouve un peu partout en Laponie :

Les grillimakkara : des saucisses finlandaises

Les Karjalanpiirakka : des galettes de seigle en forme de pirogues qui se mangent avec du beurre fondu

Les korvapuusti : des brioches à la cannelle et à la cardamone

Le poronkäristys : un ragoût de renne qu’on trouve partout!

Le leipäjuusto : c’est un fromage qu’ils mangent en dessert avec de la confiture de mures.

la Lapin Kulta : une bière Finlandaise.

A voir et à faire en Laponie

Que peut-on faire dans cette région si on n’a pas d’affinités particulières avec le grand bonhomme rouge et blanc? On peut skier! Les grandes étendues blanches n’attendent que vous. Il y a de nombreuses stations de ski où l’on peut soit faire du ski de fond, de la motoneige ou des balades en traîneaux à chiens. A Rovaniemi vous pourrez visiter le musée Arktikum pour découvrir la culture et la nature de la Laponie.

A Inari,  le musée Siida qui nous permet de découvrir la culture Sami , leur mode de vie , leur environnement , l’évolution au fil des années . Il faut prendre le temps de faire chaque salle , au moins 2 h de visite.

Et encore?

L’hôtel de glace éphémère de Kittilä  : chaque année l’hôtel, le restaurant et sa chapelle sont reconstruits avec des tonnes de neige artificielle projetées puis tassées. Pour la chapelle un énorme ballon est gonflé pour donner la forme ronde à l’édifice. Tout est magnifique et l’éclairage coloré donne une impression de magie. L’entrée est assez chère (15 euros par personne) mais cela les vaut, vraiment .

La mine d’Améthystes à Luosto . Pour y aller la route traverse des immensités de forêts de conifères, de bouleaux , couvertes de neige. Tout est tellement blanc qu’il est parfois difficile de déterminer la piste des bas côtés où se trouve le danger d’une neige meuble et de plus d’un mètre d’épaisseur. Vous y rechercherez vous même vos propres améthystes que vous pourrez rapporter chez vous. Il y a énormément d’activités et de visites à faire en Laponie contrairement à ce qu’on pourrait croire.

Et le père noël dans tout ça?

Rovaniemi est la ville officielle du Père Noël et son village, situé sur le cercle polaire arctique, ouvre ses portes tous les jours de l’année.

La maison originelle du Père Noël se trouve sur le mystérieux Korvatunturi (Mont de l’oreille) en Laponie finlandaise. L’emplacement exact étant un secret connu seulement de quelques privilégiés, il a décidé d’établir un bureau à Rovaniemi, la capitale de la Laponie, en 1985.

Les animaux sont très présents dans le quotidien du Père Noël et des autres habitants de la Laponie : tout visiteur tombera forcément à un moment ou à un autre sur des rennes.

Le village du père noël

Vous pouvez visiter le Santa Park (33 euros pour 2 jours).  La rencontre avec le père noël y est beaucoup plus magique qu’au village où on trouvé que c’était vraiment l’usine et les photos avec son propre appareil sont autorisées.Bien plus féérique pour les enfants que le Santa Village, ce parc en souterrain vous emmène dans un univers magique quelque soit le temps à l’extérieur. Petit train, rencontre avec le père Noël, atelier de confection et cours avec les lutins, sculptures de glace, spectacles et bien d’autres. Juste à côté se trouve le village du père noël .

Comment y aller? Où loger?

Premièrement vous pouvez y aller avec la compagnie Finnair à partir de 350€/ personne  Aller Retour début décembre. Pour se loger trouvez une guesthouse ce n’est pas cher du tout (100€ pour un mois!) Deuxièmement , vous pouvez aussi opter pour le tour opérateur (mais là c’est plus contraignant). Sachez qu’il est très facile de louer une voiture bien équipée sur place.

Quelques photos

Pour finir de jolis clichés pris par mon ami Gégé qui nous a donné toutes les informations pour vous écrire cette carte postale et vous donner envie de vous rendre au pays du père noël  !

3 Comments

  1. Merci pour ton article, c’est parfait, j’en parlais encore ce week-end ! J’aimerais bien me le planifier pour cet hiver ! Penses tu que sur un week-end c’est trop juste ?

  2. J’ai fait une semaine en laponie ,nous sommes parti de rovaniemi jusqu’au fjord d’Alta en voiture c’était génial ! Pour les amoureux des paysages sauvages ! Attention aux stations service qui sont rare sur des trajets comme nous avons fait

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*