Les îles Bretonnes

On vous emmène visiter des îles aux allures de paradis, à deux pas de chez nous en Bretagne . Les îles Bretonnes n’ont rien à envier aux autres îles ,criques préservées, sable fin et eau turquoise,elles offrent de formidables escapades aux aventuriers.

Les îles Bretonnes qui sont-elles ?

 

Nous avons des dizaines d’îles en Bretagne nous allons donc juste vous parler des plus connues (car il faut aussi laisser un peu de mystère).

Tout d’abord, les amoureux de la nature seront conquis par tant de végétation, de faune et de flore.

Batz

L’île de Batz  vit principalement de l’agriculture.En suivant le sentier littoral, vous pourrez faire le tour de l’île à pied en une demi-journée. Le panorama vu du phare vaut le détour ! Vous y trouverez de beaux sentiers côtiers et un jardin exotique où poussent près de 2500 espèces végétales comme des palmiers ou des cactus.

Bréhat

Situé dans la baie de St Brieuc, elle vous offre sa nature quasi intacte. Bréhat est un véritable nid douillet dans lequel il est très agréable de venir se ressourcer. Ici ce sont en fait deux îles reliés entre elles mais qui n’en forment qu’une. Vous serez surpris par une végétation luxuriante de type méditerranéenne sur l’île fleurie au sud avec du mimosa, des palmiers, de l’eucalyptus et une autre beaucoup plus sauvage  avec de la bruyère sur l’île au nord. Sur place, il faut voir le moulin à marée, l’un des plus beaux de Bretagne où l’on moud encore aujourd’hui du blé noir. La citadelle abrite les verreries de Bréhat où l’on peut observer les artisans en plein travail.

Groix

L’île de Groix est le paradis du promeneur. Sa plage des Grands-Sables présente la particularité, seule en Europe, d’être convexe. A l’intérieur des terres, des dizaines de puits et fontaines, rappellent la forte présence d’eau douce dans le sous-sol. Groix est riche en minéraux, et présente une impressionnante diversité de paysages et de multiples activités .

Houat

D’abord, la petite île d’Houat d’à peine 5 km est un cadeau pour les amoureux de nature préservée. Ici, c’est une terre de pêcheurs, et donc le lieu parfait pour déguster des pêches fraîches d’araignées, bars, congres, homards et autres crustacés. Avec ses criques paradisiaques et ses bateaux colorés, voici  une île qui offre des allures de bout du monde et des paysages naturels de toute beauté. Ici, pas de voiture, ni aucun véhicule à moteur d’ailleurs, on se déplace à pied ou à vélo.

Belle île

Nous sommes sur la plus grande île Bretonne ! Si la Pointe des Poulains est un des paysages emblématiques de l’île de par sa beauté, elle l’est d’autant plus pour la propriété, ouverte au public, de la légende du cinéma Sarah Bernhardt. Il ne faut pas rater Port-Coton, et son paysage époustouflant avec ses immenses aiguilles rocheuses surgies de la mer . Belle île alterne falaises déchiquetées sur sa côte sauvage et points de vue extraordinaires.

Molène

Ici la nature est reine, l’UNESCO la protège depuis 1988  “Réserve biologique, biosphère de la mer d’Iroise”. Ici, on croise souvent des phoques gris à moustaches ou même des dauphins ! Elle possède une faune et une flore uniques et le littoral de la pointe de Pern offre un spectacle hors du commun.

Sein

Il faut reconnaître que les façades des maisons aux volets des portes et fenêtres, et du ciel à la mer, le bleu est omniprésent à Sein. Fouetté sans trêve par les vents, l’îlot est une des terres bretonnes où la vie est la plus rude. Des champs de bruyères, des grèves sauvages et un ragoût de homard à tomber…

Les Glénan

Des eaux turquoises, un sable blanc éclatant : les sept ilots de l’archipel des Glénan vous emmènent vraiment sous les tropiques. Une végétation radieuse et des oiseaux par milliers complètent ce tableau merveilleux . Vous  y admirerez  le Narcisse des Glénan, une espèce endémique qui ne pousse nulle part ailleurs . Mais attention on ne touche pas! Outre cela , si les Glénan sont si connus, c’est grâce à leurs plages paradisiaques, mais aussi au Centre international de plongée et au Centre nautique de réputation mondiale. Profitez-en pour une petite initiation !

Ouessant

Ici, vous pourrez observer des moutons à tête noire qui paissent en pleine nature d’octobre à février. Les jolies rues  du bourg de Lampaul sont bordées d’étals de pêcheurs venus proposer leur prise du jour. Aussi, le nord et l’ouest de l’île sont bordés de côtes sauvages où se nichent une faune et une flore spectaculaires qui s’explorent à vélo.

Et pour finir Hoëdic

De toute évidence, ici c’est un petit havre de paix où se côtoient quotidiennement calme et sérénité . L’île possède ses richesses telles que l’unique menhir du lieu, haut de quatre mètres, le Menhir de la Vierge. Hoëdic, c’est 209 ha de granit recouvert de sable lui-même couvert d’un joli gazon fleuri. Pas de véhicule à moteur, des plages douillettes, une nature quasi intacte.

En conclusion,  à vous d’aller leur rendre visite !

33,607 total views, 24 views today

Related posts

Leave a Comment